Les traumatismes psychiques sont à la source de nombreuses souffrances humaines, et sont un élément fondamental en psychologie et en thérapie. Savoir les reconnaitre et s’en libérer est un des moyens d’évolution les plus importants.

Psychotraumatismes : qu’est-ce que c’est ?

Un psychotraumatisme (ou ‘trauma‘ pour faire court) est un événement marquant provoquant un choc émotionnel. Plus ou moins perturbant, les traumas donnent souvent l’impression de ne pas pouvoir réagir adéquatement, et d’être en proie à une émotion puissante.

La science du lien entre le corps et l’esprit montre que les traumatismes s’inscrivent aussi bien dans l’un que dans l’autre. Autrement dit, un trauma marque autant notre esprit que notre corps.

Il existe de nombreuses sources de traumatisme : la plupart des accidents bien sûr (chute, de voiture, collision, attaque, etc…), les catastrophes naturelles et les guerres, mais aussi toutes les situations humaines choquantes.

Le principe fondamental est que le traumatisme nous touche dans notre intégrité, qu’elle soit physique ou mentale. Par exemple, si quelqu’un nous trahit et nous expose à une situation dangereuse, nous pouvons nous sentir en insécurité physiquement, et aussi bien sûr mentalement, avoir ensuite du mal à faire confiance, et se sentir anxieux dans d’autres situations.

Un événement traumatique peut déclencher toutes sortes d’émotions, parfois violentes, telles que peur, terreur, détresse, effroi, sentiment d’abandon, sentiment d’impuissance, douleur, et tout ce qui peut caractériser une « blessure » intérieure. On parle alors de potentiel traumatique pour évoquer la puissance subjective d’un événement traumatique.

Il faut savoir qu’un même événement aura un impact différent sur différentes personnes, pouvant être traumatique selon l’âge, les ressources physiques et mentales.

Par exemple, imaginons qu’un enfant de 4 ans soit renversé par un vélo. Il peut garder cela en mémoire sous forme de peur de tout ce qui bouge trop vite dans sa direction.

Un autre enfant pourrait vivre le même événement comme beaucoup moins traumatique, et rapidement dépasser sa peur.

Les traumatismes de l’enfance

Il fût un temps où la théorie dominante en psychologie était que les traumatismes de l’enfance avaient le plus d’influence sur la santé mentale et le bien-être d’un individu.

Bien que cette idée ait été remise en question depuis, elle reste relativement valide. Un traumatisme laisse une empreinte qui peut perdurer et même devenir plus influente au fur et à mesure du temps. Il n’est pas rare qu’un événement vécu dans l’enfance refasse surface à l’adolescence ou à l’âge adulte.

Néanmoins, l’importance d’un trauma n’est pas uniquement liée à l’âge où le premier événement nous est arrivé. Cela dépend aussi d’autres facteurs, comme la nature du trauma, la capacité d’absorption et de résilience, et des ressources que l’on construit en grandissant.

Certains traumas dans l’enfance peuvent créer des perturbations extrêmement importantes, notamment les traumatismes de développement (voir traumas complexes).

Nos blessures intérieures

On dit souvent qu’un traumatisme est comme une blessure intérieure, quelque chose dont on a du mal à se défaire. Cela peut se manifester de nombreuses manières :

Développement d’un trouble mental caractérisé :

  • Manque d’estime de soi et de confiance en soi
  • Phobie, peurs
  • Angoisse, anxiété, agoraphobie
  • Dépression
  • Syndrome de stress post-traumatique
  • Au pire : troubles de la personnalité (paranoïa, schizophrénie, hystérie, hallucinations, etc…)

Création de schéma reproduit automatiquement : se mettre dans une situation d’échec régulièrement, avoir toujours le même comportement non voulu dans une situation donnée, avoir toujours le même type de relation dysfonctionnelle.

Une autre conséquence des traumatismes que l’on voit souvent est la création d’une certaine vision du monde, étriquée, déformée par le prisme des pensées extrêmes formées lors du traumatisme. Malheureusement, un trop grand nombre de personnes aujourd’hui souffrent de ce genre de croyances limitantes d’origine traumatique. Ce sont comme des pensées qui s’imposent à nous, devenues « normales » car habituelles et vérifiées, et qui sont souvent inconscientes, comme :

  • « je n’ai pas de valeur »
  • « je ne mérite pas d’être aimé »
  • « je serais jamais heureux »
  • « les hommes sont violents »
  • « on ne peut pas faire confiance aux adultes »
  • « le sexe c’est mal/douloureux »
  • « il n’y a pas d’amour heureux »
  • « on va m’abandonner de toute façon »

Etc…

On voit bien qu’une personne ayant ce genre de croyance imprimée dans son inconscient aura des difficultés dans sa vie, car ce genre de mode de pensée influe profondément nos comportements et nous empêche d’être serein, heureux, ou de voir le côté positif des choses, les opportunités plutôt que les dangers.

La plupart du temps, ces éléments sont inconscients : la personne ne comprend pas d’où vient son problème, ou ne peut pas faire le lien avec un événement ancien (a fortiori s’il est refoulé). C’est donc en agissant à un niveau inconscient que ces éléments pourront être traités.

Comment guérir d’un traumatisme

Si les traumatismes psychiques sont à l’origine de si nombreux problèmes, comment en guérir ?

thérapie traumatisme

Tout d’abord, il faut savoir que la capacité de dépasser un trauma est naturelle et fait partie de nous.

Le fait de dépasser les conséquences d’un trauma et d’évoluer positivement dans notre vie est appelé résilience. Cette capacité de résilience peut être développée et augmentée par de nombreuses choses, comme de se sentir accompagné et soutenu, être dans un environnement positif, savoir prendre du recul, faire une thérapie, développer un sentiment de sécurité, ou selon son estime de soi.

Par ailleurs, de nombreuses techniques ont vu le jour ces dernières décennies pour traiter les traumatismes, aussi bien au niveau du corps que de l’esprit.

Thérapie des Traumatismes

Je développe en détail la question des traumatismes, de la résilience, et des méthodes de thérapie des traumatismes, qui est une de mes spécialités, sur le site Thérapie-Traumatisme.com

Visiter Thérapie-Traumatisme.com